WC 2012 : 3ième jour, RODEO baby!!!

Journée agitée ici, sur les championnats du monde AIDA!

Ca avait pourtant commencé plutôt normalement… 06h, premiers bateaux, le staff, les juges, les plongeurs sécu embarquent depuis la plage de Villefranche pour rejoindre le site. Puis, les messages radios d’alerte météo tombent. La plateforme flottante relie les bateaux entre eux, elle monte, elle descend, les coques tapent, les cordent se tendent et claquent ! Un rodéo, version mouillée et en pleine mer. Ute, la présidente du jury, passe par dessus bord, un plongeur sécu est éjecté du ponton !

Le site est tout de même prêt a temps… Aujourd’hui, quelques gros clients : le japonais, Shinomiya Ryuzo, le croate Zanki Veljano, le finlandais Antero Joki, le canadien William Winram, tous entre 95 et 80 mètres. A noter aussi, la deuxième fille la plus profonde de la compétition, Misuzu Hirai, a 77 mètres.

Au même moment sur la plage, Sarah Campbell donne un cours de yoga, et plus loin les athlètes s’étirent, méditent, plaisantent parfois. William regarde sur la liste de passage, choisi une performance dans les 60 mètres, et s’imagine changer d’identité pour la matinée, à faire une plongée facile. On comprend qu’il cherche à oublier un instant la plongée qui l’attend : il s’est mis en tête de plonger dans 1h à 80 mètres en bi-palmes s’il vous plaît !

Il fera une plongée parfaite, en utilisant parfois ses bras dans la remontée pour soulager ses jambes brûlantes d’acide lactique. Carton blanc. Carton blanc aussi pour Veljano à 90 mètres, et la vaillante Misuzu. Carton jaune par contre pour Riuzo qui tournera à 77 mètres, et pour Antero qui tournera à 80 mètres, soit 5 mètres avant les plombs.

Pour d’autres, la matinée sera encore moins facile avec plusieurs syncopes en surface. Tout le monde va bien et l’équipe médicale est aux petits soins. A noter que Liv Philips (UK) retentera sa plongée demain, invoquant des raisons d’organisation pour porter une réclamation suite a sa disqualification pour syncope.

A la moitié du programme, alerte rouge, les conditions se dégradent, les creux font 2 mètres, la sécurité devient la priorité : en 10 minutes, sous les cris, les rafales de vent, les vagues qui soulèvent la structure et rendent l’accès aux bateaux périlleux, on remonte les lignes, on rembarque le ponton, on évacue les bateaux, on rentre se mettre a l’abri. La compétition sera annulée pour le reste de la journée.

Donc, rendez vous demain, pour un programme vraiment chargé ! Les 4 français plongeront chacun à 1h d’intervalle, et la famille Molchanov ouvrira le bal des perfs profondes.

Laisser un commentaire